Avant-propos

« L’intuition est un don divin et la raison un fidèle serviteur. Il est paradoxal que nous ayons commencé à honorer le serviteur et à profaner le don de Dieu. »

Albert Einstein aurait dit cette phrase selon le journal Psychologie heute (Psychologie aujourd’hui). Dans le monde contemporain si complexe, il peut être d’un grand secours de cultiver ce don et ce serviteur et de leur faire confiance. Ceci est particulièrement vrai pour nous, musicothérapeutes. Sandra Lutz Hochreutener mentionnait dans un cours qu’un stage effectué en contact avec des personnes polyhandicapées était fort utile pour développer sa propre intuition de travail. Au motif que la raison n’offre parfois pas d’issue et que nous avons alors besoin d’un autre "instrument", de ce don nommé intuition. Elle ajoutait que la même situation pouvait se présenter lors du travail avec un patient sans handicap. L’étudiant que j’étais alors avait retenu la leçon, je peux aujourd’hui confirmer la véracité de ses propos par ma propre expérience.

Ce qui m’a mené vers cette thématique ? Un mélange de raison et d’impulsion intuitive. Au comité, nous vous souhaitons un heureux mélange de ces deux instances dans votre quotidien. Que vous puissiez réfléchir à votre façon intuitive de travailler et la faire partager avec d’autres par la raison. Car un bon travail musicothérapeutique se base sur l’intuition et sur le savoir (scientifique). La recherche scientifique – parfois peu aimée et difficilement abordable du premier coup – sert à représenter et à expliquer le travail du musicothérapeute professionnel auprès des médecins, des psychothérapeutes et des prestataires. La musicothérapie continue ainsi à affirmer et à aménager sa place dans notre société.

La première newsletter de 2017 vous informera sur le Symposium „Dissonances. La musicothérapie dans la zone de tension entre société et politique“, sur la journée de formation du groupe de travail „Kreative Therapien in der Neurorehabilitation“ („Thérapies créatives en Neuroréhabilitation“) et sur la sortie du livre „Burnout und Musiktherapie“ („Burnout et musicothérapie“, en allemand seulement). Vous y trouverez de plus des informations de la commission éthique ainsi que sur l’introduction récente du Tarif 590 pour la facturation des séances de musicothérapie chez les musicothérapeutes indépendants.

Oliver Posch                                                                                                                                   Trad. DH