Comme annoncé dans notre newsletter d’octobre 2017, Pro Infirmis et le RME (Registre des Médecines Empiriques) ont signé un accord en juillet 2017.

Les personnes au bénéfice ou dans l’attente d’une rente de l’Assurance Invalidité peuvent recevoir le remboursement total ou partiel de séances de thérapies alternatives données par des thérapeutes affiliés au RME. Selon Monsieur Christophe Geissbühler, directeur au niveau suisse des prestations d’aide directe de Pro Infirmis, le remboursement peut également avoir lieu si le thérapeute est affilié à l’ASCA.

La procédure pour bénéficier de tels remboursements est :

·       s’adresser personnellement en tant que patient (ou via son assistance sociale ou une institution telle que l’Hospice Général) à l’assistance Pro Infirmis de sa région, avec les documents suivants :

-          attestation de rente AI, allocations complémentaires, allocation d’impotence ou demande de rente

-          papiers d’identité

-          documents complémentaires permettant d’établir un budget et de voir où se situe le revenu de la personne (police d’assurance maladie, la dernière déclaration d’impôts, etc...)

·      Pro Infirmis estime ensuite à combien peut s’élever le remboursement, selon le budget établi d’après les documents fournis. L’aide peut durer plusieurs années, 4 ans au maximum. Elle est reconduite annuellement après discussion avec les instances de Pro Infirmis.

·      Le tarif maximum pour une séance de 60 minutes pris en charge par Pro Infirmis est de CHF 120.- Le surplus est à la charge du patient.

Monsieur Christophe Geissbühler m’a confié, lors de notre conversation par téléphone, que l’efficacité de la musicothérapie lui est bien connue : « Nous savons que cette thérapie est bénéfique pour les patients », selon la lecture des bilans des très nombreux dossiers qui passent sous ses yeux. Merci, Monsieur Geissbühler, pour cette vision positive et encourageante de notre belle profession!

Anne Bolli

 

retour