L’intégration des offres de musicothérapie s’est produite peu à peu dans presque tous les domaines sociaux et de santé publique, à des rythmes différents suivant les secteurs. Plus de 200 membres ordinaires ASMT exercent leur profession de musicothérapeutes en Suisse. Ils occupent des postes en institutions spécialisées, en ambulatoire ou en cabinets privés. Le choix du genre de traitement est déterminé par le diagnostic médical, l’âge du patient/client, ainsi que par la demande elle-même et le contexte du traitement. La musicothérapie est indiquée chez des individus de tous âges dans les secteurs de soins suivants :

  • centres hospitaliers universitaires psychiatriques et psychosomatiques, centres hospitaliers, foyers de jour et unités d’accueil temporaires
  • centres de consultation psychosociaux
  • cliniques neurologiques, services et centres de réadaptation
  • médecine interne, oncologie, soins palliatifs
  • oncologie pédiatrique
  • néonatologie
  • centres de pédagogie curative pour la petite enfance, écoles, homes, centres d’accueil et ateliers spécialisés
  • établissements médico-sociaux pour personnes âgées (EMS), centres de jour pour personnes démentes
  • établissements pénitentiaires et psychiatrie forensique

En plus d’être utilisée dans le traitement de souffrances liées à la maladie, la musicothérapie l’est également dans les domaines suivants :

  • l‘enseignement et la recherche
  • la promotion de la santé et la prévention
  • la thérapie personnelle et le développement personnel
  • la supervision et le coaching

Retour ou Image professionnelle