Mes impressions

J’aime parfois à me rappeler mes premières séances de musicothérapie de groupe en psychogériatrie : j’étais complétement déroutée par les manifestations comportementales de certains résidents. Ne sachant comment y répondre, la musique a été dans un premier temps une ressource pour moi. Elle m’aidait à me poser, à rester ancrée dans le moment présent, à dépasser mes peurs. Et l’un dans l’autre, une atmosphère paisible en émanait et permettait d’aller outre ces difficultés pour laisser le focus sur la relation.

Lorsque j’ai découvert les écrits de Monsieur Jan Sonntag sur sa vision des personnes atteintes de troubles neurocognitifs, j’ai ressenti une bouffée d’air, de la joie. Sensations que je n’avais plus éprouvées depuis longtemps en me penchant sur des études scientifiques en musicothérapie. Ses mots, ses ressentis, ses concepts basés sur sa sensibilité et sa grande expérience clinique faisaient échos à ma propre expérience, à mes convictions dans l’accompagnement de ces personnes. J’ai aussi admiré la force de la langue allemande qui permet par exemple de résumer en un mot un terme qui me hérisse en français : "troubles du comportement". "Herausforderndes Verhalten". Je me le suis traduit par "ces comportements qui nous mettent au défi". Parce que oui, la déambulation, la défensivité, l’agitation, le repli sur soi dérangent souvent un ordre institutionnel et il est plus aisé de les voir comme des troubles, sans avouer que NOUS sommes troublés. Relevons le défi d’être créatifs et d’avoir une autre vision vivante de ces manifestations !

Et de lire combien son concept d’"atmosphère" permet d’avoir un effet sur ces comportements différents m’enchante. Enfin, nous reconnaissons la place de la musicothérapie dans un espace ouvert : sur les lieux de vie, à la rencontre des personnes attirées par une atmosphère relationnelle positive.

J’ai dévoré ses articles et je vous conseille particulièrement celui paru dans le Nordic Journal of Music Therapy en 2015 : Atmosphere – an esthetic concept in music therapy with dementia. A lire également son livre Demenz und Atmospäre (Mabuse Verlag), publié en 2016. Ce concept est tout à fait applicable à d’autres cadres institutionnels que celui de la personne âgée et reste accessible à tout corps de métier. A partager sans modération avec nos collègues soignants !

 

Anne-Laure Murer

 

retour